Autres sites

simon-rikatcheff.over-blog.com

ascerf.fr

lacourtine1917.org

Adresse de Contact

contact@brigadesrusses.fr

Mentions légales

Association Michka 16-18

(Assoc. loi de 1901 - J.O. du 30/06/2018)

ENFANTS DE

FRANCE !

Quand l'ennemi

sera vaincu

et quand

vous pourrez

librement

cueillir des fleurs

sur ces champs,

souvenez-vous

de nous

VOS AMIS RUSSES

et apportez-nous

des fleurs

(Stèle St Hilaire le Grand)

Dès la Première Guerre Mondiale,

la plupart des régiments ont adopté un animal comme "mascotte". Elle est alors considérée comme un porte-bonheur destiné à augmenter le moral des troupes. Pour les Russes

ce fut un ours !

История и Память

Русского Экспедиционного Корпуса во Франции и на Балканах

Histoire et Mémoire

du Corps Expéditionnaire Russe en France et dans les Balkans

        Pour la première fois, nous publions des  documents  d'Archives  Militaires  sur  l'histoire des  Troupes  Russes  en  France et dans les Balkans 

               Мы  впервые  публикуем  документы  французского  Военно-исторического  архива  об истории  русских  войск  во Франции и на Балканах

Des documents d'Archives Militaires publiés pour la première fois aideront

peut-être à mieux comprendre les coulisses de  l'histoire

des Brigades Russes Spéciales d'Infanterie

envoyées en France et à Salonique, en plein coeur de la 1ère Guerre Mondiale.

Ces Brigades constituèrent le Corps Expéditionnaire Russe en France.

En 1916, 40 000 soldats Russes quittent leur famille et leur Patrie pour se battre aux côtés  des Français, en France et à Salonique sur le Front des Balkans.

Ils ne savent pas que leurs destins vont être bouleversés par les

révolutions russes de février et octobre 1917.

 

Pourquoi l'envoi de troupes russes en France ? 

Après un an de guerre, la France manque d'hommes, la Russie manque d'armes. En décembre 1915, à la demande de la France, le Tsar Nicolas II accepte l'envoi de troupes Russes et la France continuera à envoyer l'armement militaire dont la Russie a besoin, comme elle le fait déjà depuis plusieurs mois. La première Brigade est formée dès janvier 1916.

 

Sous quelles conditions ? 

Les soldats Russes seront envoyés en unités constituées, encadrées par des Officiers Russes et mises à la disposition des Grandes Unités Françaises.

La France aura à sa charge le transport maritime des troupes russes.

Leurs tenues seront russes mais ils seront armés par du matériel français.

 

Combien d'hommes ?

Quatre Brigades Russes Spéciales d'Infanterie sont ainsi formées. Chaque Brigade est composée d'environ 10 000 hommes.

Les 1ère et 3ème Brigades Russes Spéciales sont envoyées sur le Front Français.

Les 2ème et 4ème Brigades Russes Spéciales sont destinées au Front d'Orient, dans les Balkans.

Au total, plus de 40 000 soldats "volontaires" sont ainsi envoyés par la Russie. L'envoi prévu de trois autres Brigades a été interrompu quand ont éclaté les insurrections révolutionnaires de février 1917 en Russie.

 

Où vont-ils combattre ?

En 1916 et 1917, les 1ère et 3ème Brigades partent au combat "avec une grande bravoure". Ils s'illustrent notamment sur le Front de Champagne et participent en avril 1917 à la meurtrière Offensive Nivelle, sur le tristement célèbre "Chemin des Dames".

Les 2ème et 4ème Brigades combattent sur le Front des Balkans.

En 1918, les soldats de la Légion Russe d'Honneur continuent à combattre au sein de l'Armée Française jusqu'à la fin de la guerre.


La fin des Brigades Russes ?

Dès que les nouvelles des bouleversements en Russie, l'insurrection de février 1917 et l'abdication du Tsar Nicolas II en mars, parviennent en France, l'unité combattante des soldats Russes est fragilisée. Pourtant, en avril ils acceptent de livrer une dernière bataille, l'Offensive Nivelle. Ce sont leurs derniers combats, ils ne veulent plus se battre loin de chez eux.

Alors qu'a décidé la France ? Que sont devenus tous ces soldats ?


Après la guerre...

On dénombre au moins 5 000 morts ou disparus, certains reposent encore sous la terre des champs de Champagne. Pour les autres, dont un grand nombre de blessés, la plupart seront rapatriés en Russie en 1919 et 1920. Ils ont quitté une guerre, ils vont en trouver une autre, la guerre civile. Ceux qui resteront en France ne reverront jamais leur famille ni leur Patrie bouleversée.


Comprendre

Ces soldats russes ont combattu pour notre liberté, mais ils ont été oubliés des livres d'Histoire français à cause de leur refus de continuer à se battre après avril 1917. Aujourd'hui pourtant, on peut aisément comprendre pourquoi l'abdication du Tsar le 15 mars 1917 a fini d'affaiblir l'unité combattante de ces soldats. Ils sont Russes, loin de la "Mère Patrie". La monarchie, vieille de plus de six siècles, prend fin ! Un nouveau Gouvernement est en place. Ils sont partis en tant que soldats de l'Armée Impériale et l'Empire n'existe plus,  ils veulent rentrer !


N'oublions pas leur sacrifice !



Bienvenue

sur notre site...

...créé, au sein de l'Association, par des descendants de soldats des Brigades Russes venus de leur lointaine Russie combattre à nos côtés en 1916.

Nous ne prétendons pas remplacer le travail remarquable des historiens Russes et Français qui se sont déjà intéressés  et s'intéressent encore à l'histoire de ces soldats.

Nous les en remercions !

Nos remerciements s'adressent aussi à tous ceux qui ont permis l'édification des lieux de mémoire en France, en particulier l'Ambassade de Russie qui a largement contribué à leur existence !

 

Plus modestement, en parcourant les documents d'archives*, notre simple curiosité de descendants s'est transformée en découvertes passionnantes.

Il est temps aujourd'hui de faire sortir ces archives de leurs cartons !

Partager ces documents sur un seul et même site, c'est donner un accès ouvert à tous au coeur de cette histoire, une histoire de la guerre mais aussi une histoire humaine.

Nous avons voulu un minimum de textes, juste ce qu'il faut pour la compréhension des documents qui les illustrent. La lecture se veut facile, car nous espérons que ce partage pourra aider à faire connaître plus largement les combats et la vie de ces soldats, et à réhabiliter leur mémoire. Alors notre objectif sera atteint.


Notre seul parti-pris est de rendre l'hommage qu'ils méritent à tous ces soldats russes pris dans la tourmente des révolutions de 1917 en Russie, non remerciés, et même bannis et interdits d'hommage national. Une mémoire que l'on a tenté d'effacer ! 

 

Nous vous souhaitons de belles découvertes, ou d'enrichir vos connaissances sur ce pan de l'Histoire !

* Librement communicables

 

Marie Bellegou Mamontoff

Ivan Bellegou Mamontoff

Fondateurs  de l'Association


... le site sera alimenté régulièrement avec de nouveaux documents et de nouvelles informations


Tous les documents, images, photos

sont en mode anti-téléchargement !