LES BRIGADES RUSSES EN FRANCE

et à SALONIQUE - 1916-1918


Archives et Mémoire

du Corps Expéditionnaire Russe en France

Autres sites

simon-rikatcheff.over-blog.com

ascerf.fr

lacourtine1917.org

Adresse de Contact

contact@brigadesrusses.fr

Mentions légales

Association Michka 16-18

(Assoc. loi de 1901 - J.O. du 30/06/2018)

Le Camp du Courneau

Le Camp militaire du Courneau est situé près de Bordeaux, à La Teste-de-Buch en Gironde.

En ao√Ľt 1917, sont envoy√©s dans ce camp les soldats "loyalistes" de la 3√®me Brigade Russe et une petite partie des soldats de la 1√®re Brigade, rest√©s fid√®les au Gouvernement provisoire de Kerenski.

Ils en partiront en décembre 1917.

- Etat-Major, le 11 décembre 1917 -

Le capitaine Duboin signale la remise des munitions détenues par les soldats du Camp du Courneau, et l'état moral des soldats de la 3ème Brigade ainsi que leurs intentions sur l'attitude qu'ils vont suivre. (© SHD, 17N647)

Un document intéressant qui évoque la question de l'avenir des troupes russes, discutée avec le Général Zankevitch* à l'occasion de sa visite au Camp du Courneau.

On voit que plusieurs courants d'opinion se dessinent. Comme à La Courtine, des Comités/Soviets ont été créés, certains veulent suivre leur Comité, sous prétexte que l'armistice est en train d'être signé par la Russie, d'autres sont mécontents de leur Comité et sont prêts à travailler et accepter les décisions du Gouvernement français.

* Le Général de Brigade Zankevitch est le représentant du Gouvernement provisoire russe auprès du Gouvernement français.

- Le 25 décembre 1917 -

Les armes ont été versées en gare du Courneau (© SHD, 17N647)

La liste des officiers pour chaque r√©giment ayant assist√© au versement des armes, montre qu'il y avait bien une partie des soldats de la 1√®re Brigade qui s'√©tait enfuie de La Courtine pour rejoindre les soldats en majorit√©  "loyalistes" de la 3√®me Brigade.

En effet, on peut voir que deux officiers étaient présents pour les 1er et 2ème Régiments (1ère Brigade).

- Paris le 26 décembre 1917 -

Obligation d'évacuer le camp du Courneau, les convois de trains doivent se succéder sur cinq jours maximum (© SHD, 7N613)

Télégrammes des 26 et 27 décembre 1917

Destinations des convois de trains (© SHD, 7N613)

- le 27 décembre 1917 -

Note stipulant les conditions dans lesquelles les militaires russes du Camp du Courneau seront employés.

"Aucun comité ne sera toléré" dans les détachements de travailleurs.

Conditions qui sont valables pour tous les soldats russes 

(© SHD, 17N647)