Autres sites

simon-rikatcheff.over-blog.com

ascerf.fr

lacourtine1917.org

Mentions légales

Association Michka 16-18

(Assoc. loi de 1901 - J.O. du 30/06/2018)

Adresse de Contact

contact@brigadesrusses.fr

Les soldats travailleurs

Par décret du 24 décembre 1917, le Gouvernement français répartit les soldats russes en trois catégories (voir Révolution en Russie-Conséquences).

L'une d'elles est d'intégrer des Compagnies de travailleurs. Pour éviter tout risque de troubles, ils seront répartis dans toutes les régions militaires.

"Les travailleurs volontaires seront constitués en détachements dans lesquels aucun Comité ne sera toléré. Dans la zone des Armées, le travail sera exécuté sur des emplacements non soumis aux bombardements." (SHD 17N647)

La majorité choisit d'intégrer des Compagnies de travailleurs militaires.

Mais l'obstacle de la langue complique beaucoup les choses et de nombreux interprètes doivent être mobilisés pour faciliter les relations des russes avec leurs employeurs.

- Paris le 7 novembre 1917-

Note sur les conditions d'emploi

de la main-d'oeuvre russe (© SHD, 17N649)

- Paris le 7 novembre 1917 -

Des officiers français parlant russe et des interprètes

seront affectés aux Compagnies de travailleurs russes (© SHD, 17N649)

Composition d'un détachement de travailleurs au 27 décembre 1917 et les conditions d'emploi.

Les travailleurs du Courneau toucheront 1 franc de plus par jour que ceux de La Courtine (© SHD,  17N647)

- Paris, le 26 décembre 1917 -

"Le Président du Conseil donne l'ordre d'employer au moins 5 000 Russes comme travailleurs militaires dans la zone des armées"

(© SHD, 7N613)

- Au 27 décembre 1917 -

La composition des Compagnies de travailleurs de la zone des armées et du détachement de l'Afrique du Nord

(© SHD, 17N647)

- Le 27 décembre 1917 -

Conditions de voyage prévues pour les militaires russes (ici ceux du Courneau) employés comme travailleurs

(© SHD, 17N647)

- Janvier 1918 -

 14.000 travailleurs russes sont répartis dans les régions militaires (© SHD, 17N689)

- Laval le 19 avril 1918 -

Mise à disposition de travailleurs

à des employeurs habitant Laval (© SHD, 17N659)

Les hommes sont partis à la guerre et, dans tous les domaines (agriculture, usines....), la main-d'oeuvre manque. Des différentes régions arrivent de nombreuses demandes pour employer des soldats russes.

Même après la démobilisation, la pénurie de main d'oeuvre demeure, car beaucoup d'hommes ne reviendront pas et des blessés reviennent sans pouvoir reprendre un travail.

De juin 1918 à juillet 1920, quelques demandes pour employer des travailleurs russes. Le Ministère de l'Agriculture évoque

le 19 avril 1919 "la pénurie de main-d'oeuvre malgré la démobilisation" (© SHD, 17N689)