Autres sites

simon-rikatcheff.over-blog.com

ascerf.fr

lacourtine1917.org

Mentions légales

Association Michka 16-18

(Assoc. loi de 1901 - J.O. du 30/06/2018)

Adresse de Contact

contact@brigadesrusses.fr

La Base Russe de Laval

En décembre 1917,  Georges Clémenceau* propose aux Russes trois solutions : continuer à combattre dans l'Armée française, être employés comme travailleurs militaires ou, pour ceux qui refusent, partir dans un camp en Afrique du Nord.

La Base Russe de Laval est créée en janvier 1918, pour la gestion des troupes russes de France et de Salonique envoyées à l'arrière et considérées comme non combattantes suite à la sortie de la guerre de la Russie, concrétisée par la signature du Traité de Brest-Litovsk le 3 mars 1918. 

Notamment, la Base Russe organise et gère les affectations des

14 000 soldats intégrés dans des "Compagnies de soldats travailleurs" et qui sont répartis dans les différentes régions militaires françaises.

Elle gèrera ensuite l'organisation des rapatriements.

* Récemment nommé Président du Conseil-Ministre de la guerre à la place de Paul Painlevé

 Répartition des travailleurs militaires russes

(© SHD, 17N689)

[cf. page "Soldats Travailleurs"]

Les effectifs des troupes russes

au 9 décembre 1917 et au 1er janvier 1918 (© SHD, 7N918)

- 10 décembre 1917 -

Note motivant l'installation d'une base russe à Laval (© SHD,7N918)

- Décembre 1917 -

Compte-rendu de la conférence tenue le 10 décembre 1917 à l'Etat-Major de l'Armée, au sujet de l'organisation d'une Base russe. Il fait le point sur la situation des contingents russes de France et de Salonique envoyés à l'arrière après la dissolution des brigades (© SHD, 7N918)

- le 5 janvier 1918 -

Organisation du transport sur Laval

du matériel et des bagages des Unités russes (© SHD, 17N647)

- Laval le 11 juin 1918 -

Situation au 1er juin des effectifs russes en France, en Afrique et à Salonique

et des effectifs français qui leur sont affectés.

Solde donnée aux Russes et nature des travaux qu'ils sont chargés d'exécuter (© SHD, 7N614)