LES BRIGADES RUSSES EN FRANCE

et à SALONIQUE - 1916-1918


Archives et Mémoire

du Corps Expéditionnaire Russe en France

Autres sites

simon-rikatcheff.over-blog.com

ascerf.fr

lacourtine1917.org

Adresse de Contact

contact@brigadesrusses.fr

Mentions légales

Association Michka 16-18

(Assoc. loi de 1901 - J.O. du 30/06/2018)

Organisation en France

L'arrivée et l'installation en France de 20 000 soldats et officiers des Brigades Russes nécessitera une organisation importante.

Le Général Palitzine, commandant le Corps Expéditionnaire Russe en France, a une responsabilité opérationnelle et donne son accord pour l'utilisation des troupes russes par le G.Q.G. français.

Le Colonel Ignatieff, Attaché Militaire à l'Ambassade de Russie, assure les relations politico-militaires entre les deux Gouvernements, comme le fait le Général Pau à Petrograd puisqu'il commande la Mission militaire française en Russie.

Outre cette  mise en oeuvre, d'autres points essentiels sont aussi à considérer, comme par exemple, la prise en compte de la différence de culture, l'importance de la religion pour les Russes, mais aussi l'obstacle non négligeable de la langue et surtout de l'alphabet cyrillique. Les hommes de troupe ne peuvent ne serait-ce que lire notre alphabet.

-G.Q.G. le 30 décembre 1915 -

Le général Joffre demande d'organiser le débarquement, l'installation et l'organisation à mettre en place (© SHD, 7N390)

- Paris le 21 février 1916 -

Compte-rendu de la Commission chargée de régler les détails

de l'installation en France d'une Brigade Russe (© SHD, 7N390)

- avril et mai 1916 -

Demandes d'expédition de matériel militaire au Camp de Mailly (© SHD, 7N390)

L'obstacle linguistique

L'obstacle linguistique est un facteur pénalisant pour la coordination et l'instruction des soldats russes.

À cet effet, les notices techniques seront traduites en russe. Un "manuel" de vocabulaire français-russe sera distribué aux officiers et sous-officiers.

Dans les tranchées seront mis en place des panneaux en cyrillique.

Malgré tout, les soldats russes seront toujours isolés au sein du reste de l'Armée Française et aussi à l'arrière.

- les 5 juillet et 16 octobre 1916 -

Courriers concernant la traduction et l'impression des notices des fusils français (© SHD, 7N390)

Le manuel de vocabulaire

 Collection M. I. Bellegou Mamontoff-DR

Le financement par la France

et la Russie

Dès le début des négociations pour l'envoi de troupes russes en France et à Salonique, les questions du partage du financement se posent.

- Paris, le 24 janvier 1917 -

L'Attaché Militaire de Russie (Colonel Ignatieff) informe le Ministre de la Guerre de divergences d'interprétation sur les dépenses que doit supporter le Gouvernement Russe  (© SHD, 7N390)

- Mission Française près les troupes russes Juillet 1916 -

Au sujet des dépenses à supporter respectivement par le Gouvernement Français et le Gouvernement Russe (© SHD, 7N390)