LES BRIGADES RUSSES EN FRANCE

et à SALONIQUE - 1916-1918


Archives et Mémoire

du Corps Expéditionnaire Russe en France

Autres sites

simon-rikatcheff.over-blog.com

ascerf.fr

lacourtine1917.org

Mentions légales

Association Michka 16-18

(Assoc. loi de 1901 - J.O. du 30/06/2018)

Adresse de Contact

contact@brigadesrusses.fr

Le voyage de la 1ère Brigade Russe Spéciale d'infanterie

Sous le commandement du Général Lokhvitski , elle est formée dès janvier 1916 et est essentiellement formée avec des hommes provenant des Bataillons de Réserve. Elle est composée des 1er et 2ème Régiments et d'un Bataillon de dépôt, le 1er est rassemblé à Moscou, le 2ème à Samara et le Bataillon de dépôt à Irkoutsk.

Le 3 février 1916, les hommes du 1er Régiment partent de Moscou par le Transsibérien (à raison de 5 trains par 24 h)  pour rejoindre le port de Daïren/Dalny * (alors au Japon). Un voyage de 9 000 km à travers l'Oural et la Sibérie dans des conditions inconfortables et un froid extrême.

Après 3 semaines de transsibérien, les premiers trains arrivent à Daïren le 26 février, les soldats russes embarquent dès leur arrivée pour la deuxième partie de leur long voyage, encore près de2 mois en mer . Les deux premiers bateaux partent le 29 février pour le "Latouche-Tréville", et le3 mars pour l'"Himalaya", à destination de Marseille où ils arriveront ensemble le 20 avril 1916.

* Port situé sur sur la mer Jaune : Daïren, nom japonais - Dalny /Дальний, nom russe.

Aujourd'hui Dalian, et situé en chine.

Le Général Lokhvitski

Télégrammes des 17 et 23 mars 1916 signalant

la surcharge sur certains bateaux (© SHD, SSeb119)

Télégrammes des 4 et 6 février 1916 sur l'organisation des départs du port japonais de Dalny/Daïren* (© SHD, SSeb119)

- Télégramme de Hanoï -

Le Commandant de la Marine à Saïgon a reçu

le 21 mars un message signalant que "les Allemands auraient projeté un attentat par bombes contre navire transportant troupes russes"

(© SHD, SSeb119)

- Tokio le 22 mars 1916 -

L'Etat-Major de l'Ambassade de France à Tokio envoie un résumé détaillé des opérations d'embarquement de la 1ère Brigade Russe à Dalny/Daïren* (© SHD, SSeb119)

Album photos de Ernest Schultz du long périple de la 1ère Brigade Russe, de Moscou à Marseille

"A travers les mers et les océans vers la France"

 Collection M. I. Bellegou Mamontoff-DR

Photos extraites de l'Album Schultz légendées en russe et en français,

quelques-unes sont très connues, d'autres le sont moins.

Le train, le  voyage en bateau avec le "Latouche-Tréville" et l'"Himalaya", et les escales.

Près de 3 mois d'un voyage long et éprouvant !

[À noter, les dates des calendriers Julien (Russe) et Grégorien (Français) avec 13 jours d'écart.

Nous utiliserons les dates du calendrier en vigueur en France]

Arrivée des trains au port japonais de Daïren le 26 février 1916

Le voyage en transsibérien - départ de Moscou le 3 février 1916

En mer, la longue traversée et la tempête

Sur le pont

Les officiers dont le général Lokhvitski

Les escales et le canal de Suez

 Collection M. I. Bellegou Mamontoff-DR

L'arrivée à Marseille

Les deux premiers bateaux, le "Latouche-Tréville"

et l'"Himalaya", accostent à Marseille le 20 avril 1916.

 

 

L'arrivée du "Latouche-Tréville" et de l'"Himalaya"

A leur arrivée, équipés de leur tenue russe, ils reçoivent les fusils français et le casque "Adrian" frappé spécialement de l'aigle bicéphale, emblème de la Russie.

 Collection M. I. Bellegou Mamontoff-DR

Dès le 21 avril 1916, plusieurs journaux relatent l'arrivée de la 1ère Brigade

et l'accueil enthousiaste de la population

 

Comment ne pas être émus en lisant ce qu'écrit le journal "Le Petit Provençal"  :

 

"Lorsque le premier navire touche le quai, la musique des équipages de la Flotte jouent l'Hymne russe...à bord les troupes sont rangées et, le regard fixe, elles portent la main à la visière de leur casquette plate et d'une seule voix monte un triple Hourrah ! Dès que les soldats mettent pied à terre...une immense clameur d'applaudissements monte de la foule assemblée...Et voici les valeureux contingents russes précédés de leur étendard....Vigoureux, disciplinés, aux yeux tout à la fois fiers et heureux...Par rangs de six, bien sanglés dans leur uniforme gris-vert, ils s'avancent avec une cadence alerte frappant avec netteté, de leurs bottes montantes, le sol qui résonne. Ils défilent dans une apothéose d'applaudissements et de clameurs.... Pris par une émotion reconnaissante, ils répondent par des Hourrahs et des chants ! Les fenêtres des maisons sont pavoisées. On les a abondamment fleuris, et il n'en est pas un seul qui ne porte à la blouse, à la main ou au canon du fusil un brin de lilas ou de muguet."

Journaux  du 21 avril 1916 (source BnF Gallica)

Le message du Général Joffre

Journal L'Illustration du 29 avril 1916 

 Collection J.P. Boulère-DR